NOTE N° 4 : bien-être et médecines alternatives et complémentaires peuvent poursuivre leurs activités ?

6 novembre 2020 0 Par Edith GAUTHIER
NOTE DU SYNDICAT : Garder votre libre arbitre, et votre sens des responsabilités ! Il s’agit à mon sens plus de savoir si vous courrez un risque de contagion ou si vous le faites courir à vos clients ou apprenant, plus que de savoir si vous êtes autorisés à pratiquer ou non. Et comment expliquer…
Les articles sont uniquement réservés aux membres. Veuillez vous connecter ou vous inscrire