GO
image
author Image

ENQUÊTE DE LA DGCCRF SUR LES PRATIQUES NON-CONVENTIONNELLES

2 Commentaires

17 mars 2022 at 14h48

je suis assez surprise de lire:
« Certaines pratiques interrogent cependant comme, par exemple, la réalisation de séances de Reiki (il s’agit d’une méthode de soin japonaise non conventionnelle appartenant à l’« approche énergétique ») à distance, via une photographie ou une application de messagerie instantanée, alors que le principe de cette pratique repose à l’origine sur le toucher.  »

le reiki ne repose pas sur le toucher mais sur l’énergie qui circule ( en direct ou à distance).
Personnellement ( niveau4), je pratique surtout en direct mais pour ma famille je fais également des soins à distance.

    17 mars 2022 at 16h08

    Merci Charlotte de votre éclairage,
    il y a la version « ministère du travail » et défense du consommateur et la version des praticiens qui sont multiples et variées; il y en a qui « touchent » d’autres pas, et certain n’ont pas la vision énergétique de la chose, d’autres une approche plus spirituelle. cela nous amène a pratiquer la tolérance, et l’ouverture d’esprit.

Laissez un commentaire